C’est le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie qui a commandé l’étude de filière qui s’est tenue en 2008/2009 et a permis de rassembler l’ensemble des acteurs du livre et de la lecture du territoire. En 2009, le gouvernement a réuni un conseil consultatif du livre et de l’accès aux savoirs afin de valider les préconisations de l’étude de filière et d’engager la création de la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie (MLNC). Depuis, la MLNC est considérée comme l’outil privilégié de soutien à l’écosystème du livre, en collaboration avec l’ensemble des acteurs de terrain (institutions, associations et privés).

Au travers de la MLNC, le gouvernement de la N-C soutient le développement de la création littéraire et éditoriale du pays, ainsi que la valorisation des auteur.e.s, éditeur.trice.s et médiateur.trice.s du territoire, avec des relais à l’export. L’apport budgétaire de cette institution représente environ 70% des moyens de fonctionnement et d’action de l’association MLNC.

De plus, l’institution soutient également un vaste réseau de lecture publique, notamment avec l’établissement culturel territorial de la bibliothèque Bernheim ainsi que des médiathèques de la province Nord (Bernheim Koné et Bernheim Poindimié).

Depuis 2003 – sur l’initiative du cabinet de Mme Déwé Gorodé, le gouvernement de la N-C soutient le Salon International du Livre Océanien (SILO) au profit des acteurs locaux de la filière du livre et de la lecture, ainsi qu’auprès du public.

Au sein du 16e gouvernement de la N-C (élu en juin 2019), le ministre en charge de la culture est M. Didier Poidyaliwane, également porte-parole de l’institution.

Cette institution soutient l’action de la Maison du Livre N-C depuis sa création. Ainsi, par conventions annuelles d’objectifs et de moyens, la province Sud accompagne à hauteur de 15% les moyens de la structure, une partie de son fonctionnement et de ses actions ciblées suivant plusieurs axes qui regroupent la vie littéraire (représentations, prix et concours, actions en faveur des scolaires), la création littéraire (résidence d’écriture à Hagen, ateliers et conseils), l’économie du livre (salons et caravane du livre). Au-delà des soutiens de la MLNC, la DCPS accompagne des aides à l’écriture et à l’édition, ainsi que des relais auprès des scolaires (Innov’école, Passeport culturel). La DCPS s’est également associée au festival LÔL et au SILO.

Cette institution fut partenaire de plusieurs actions de la MLNC. Dès 2010, pour la résidence d’écriture de l’auteur James Noël. En 2015, pour la tournée de la « Caravane des livres » (camion librairie et outil de décentralisation). En 2017, la province Nord a également commandé une étude de filière ciblée sur son périmètre provincial. En 2018, la DCPN s’est associée au festival LÔL et au SILO. Cette institution est largement engagée dans le réseau de lecture publique, notamment au travers des médiathèque du nord, de relais auprès des scolaires,

Cette institution fut partenaire de la MLNC au travers de sa Fête du livre aux îles, coordonnée de 2010 à 2015 par l’association Lire en Calédonie. La province des Îles Loyauté développe son action en faveur du livre et de la lecture grâce à l’action de la médiathèque Löhna (qui fête ses 20 ans en 2019). En 2019, la MLNC et la médiathèque Löhna (Wé – Lifou) se sont associées pour accueillir une délégation de la 12e édition du SILO, en concertation avec la DCPIL.

Cette institution soutient l’action globale de la MLNC depuis sa création en contribuant globalement à son fonctionnement et à l’ensemble de ses actions. Cet apport budgétaire représente environ 11% du budget global de la MLNC.

De plus, la MAC soutient également le SILO, ainsi que des soutiens nationaux auprès du Centre national du livre (CNL), du Fonds Pacifique, du FEAC ou encore de la Sofia.

La MAC contribue également à la politique publique globale du livre, notamment en faveur du réseau de lecture publique, au travers de l’établissement de la bibliothèque Bernheim. Depuis 2018, la MAC soutient également, en partenariat avec les provinces et les communes, des actions « Contrat territorial lecture » qui, en 2019, s’étendent dans les trois provinces.

LES AUTRES PARTENAIRES